Le projet d’Anaïs & Kurt raconté par eux

Nous savions que notre cuisine représentait un casse-tête et nous n’étions pas capables de le résoudre seuls. Nous ne savions pas en revanche si il nous faudrait être accompagnés sur toute la durée du projet ou si des plans détaillés seraient suffisants. Margot nous a expliqué que nous pouvions procéder par étapes jusqu’à aborder la réalisation des travaux et qu’à ce moment-là nous déciderions. Plus nous avancions, plus la cuisine se révélait complexe et il nous a semblé indispensable que Margot suive l’intégralité de l’affaire. Sachant que nos boulots respectifs nous occupent bien, cela a été salutaire.

L’entrée

Il fallait résoudre plusieurs problèmes : nous avions besoin d’une bibliothèque, d’un placard d’entrée et d’optimiser l’espace situé à gauche de la cheminée. La bibliothèque devait pouvoir loger aussi bien de très grands livres d’art que de petits livres de poche. Margot a imaginé un “tout-en-un” qui respecte complètement les lignes existantes de la cheminée : les élégantes étagères sans supports des petits livres sont perpendiculaires à une étagère plus large qui accueille les grands livres qui elle-même s’adosse au dressing qui jouxte la cheminée. Tout simple et agréable à l’œil.

Une porte pour séparer l’espace chambre du salon

Nous voulions créer une séparation mais nous craignions l’effet enfermant d’un encadrement de porte et d’une vraie porte qui aurait nuit à l’impression d’espace du salon. Kurt pensait à une porte coulissante, je ne voyais pas comment ce serait possible avec la cuisine toute proche. Margot a tout de suite pensé à un panneau sur pivot. Le résultat est top. Lorsque le panneau est fermé cela fait comme un mur dans l’esprit épuré du salon et lorsqu’il est ouvert, on retrouve la sensation d’espace d’origine. Nous n’aurions jamais pensé à ça !

La cuisine

La cuisine existante était faite en dépit du bon sens, rien n’était pratique, il fallait tout repenser. Nous souhaitions supprimer le bar qui n’avait aucune raison d’être, créer des espaces de rangements conséquents malgré un côté de la pièce rendu quasiment inutilisable par les gaines, la chaudière etc. Dans cette optique, il fallait réellement miser sur l’autre côté mais sans le surcharger : nous avions à cœur de créer un espace aux lignes pures. Et pour contrebalancer la modernité, nous souhaitions des matières chaleureuses, les plus nobles possible : nous espérions beaucoup qu’une vraie pierre pour le plan de travail pourrait être envisagée sans nous ruiner complètement. Kurt rêvait d’un piano de cuisine et de grands plans de travail, je rêvais d’une table pour petit-déjeuner, d’un grand congélateur, de rangements accessibles…

Margot nous a fait 3 propositions. Celle qui comprenait un îlot/table et la création de sortes de “niches noires” quasi symétriques au milieu de panneaux de bois clair nous a emballés. Margot nous a parlé de réaménager des éléments IKEA, pour les adapter sur mesure à notre espace de manière à optimiser le budget et nous permettre de choisir un beau plan de travail en granit (bon plan directement auprès du fournisseur déniché par Margot) et une jolie crédence en Zelliges qui apporte une petite touche rustique et beaucoup de chaleur à l’ensemble. Le chantier a duré beaucoup plus longtemps que prévu (on a eu quelques surprises) mais tout le monde a été patient, les ouvriers très consciencieux et tout s’est bien terminé. Nous sommes ravis de cette collaboration avec Margot. Elle a une grande qualité d’écoute, trouve des solutions astucieuses et esthétiques. Elle a également fait preuve d’une grande patience face à nos tergiversations et nos angoisses.

Nous trouvons que son travail a apporté beaucoup de cachet à l’appartement !