Architecte DPLG, décorateur ou bien architecte d’intérieur?

leurs différences et complémentarités, selon les projets

Un architecte DPLG,  d’intérieur, ou encore un décorateur… Lequel choisir ? Et pour quel projet ?

Si les trois se ressemblent et peuvent tous répondre à certaines missions, ils ont aussi des psécificités et des limites.

Pour faire concis : l’un construit, l’autre rénove, le troisième décore / meuble… Bien entendu, ça n’est pas si simple ! Certaines règles et lois se chargent de cadrer les choses.

Quel prestataire pour quel projet de travaux ? Suivez le guide !

L’ARCHITECTE DPLG

C’est le constructeur. On est obligé d’y faire appel pour tout projet de plus de 150m2 habitables, nécessitant donc un permis de construire. En dessous des 150m², tout particulier peut lui-même déposer une demande administrative de construction / modification en mairie. Bien entendu on conseille vivement de se faire épauler par un professionnel dans ce type de démarche, ça évite bien des désagréments. Un architecte DPLG vous assistera pour les démarches en mairie, saura vous proposer des solutions créatives et novatrices pour créer un bâtiment quel qu’il soit. Expert des matériaux de construction, des types de revêtements et des principes structurels, il est votre partenaire privilégié pour une construction ou un agrandissement. Si certains savent et aiment accompagner leurs clients dans le choix des matériaux, ils s’arrêtent le plus souvent à l’enveloppe extérieure et la distribution des pièces, mais ne rentrent pas dans le détail du mobilier, de l’agencement, de la couleur et des matières. Enfin, l’architecte DPLG a une assurance décennale, qui protège ses réalisations pendant les 10 ans qui suivent la livraison du chantier.

LE DECORATEUR

Il a souvent une boutique ou un showroom, un style établi pour lequel on fait appel à lui. Contemporain ou rococo, velours ou lin, mer ou campagne… Un décorateur saura vous conseiller une ambiance, des couleurs, matières, mobiliers, textiles, accessoires… pour apporter du style à votre intérieur. Il s’occupera des commandes et livraisons des éléments composant l’ambiance proposée, vous assistera également pour la pose des rideaux par exemple, grâce à son réseau de professionnels. Le décorateur aura à cœur d’installer les différents éléments choisis, de composer le décor jusqu’au moindre détail. En revanche, dans la plupart des cas il ne s’occupera pas de la modification de votre cuisine ou salle de bain, même s’il peut vous proposer du mobilier pour ces pièces. Pour résumer : pas de travaux de plomberie, électricité ou gros œuvre avec un décorateur. S’il ne touche pas à la structure ou à la distribution des pièces, il les habillera avec brio. N’ayant pas d’assurance décennale, il ne peut pas avoir le rôle de Maître d’œuvre pour des travaux modificatifs importants.

L’ARCHITECTE D’INTERIEUR

Un mélange des deux, sans aller dans les détails spécifiques à l’un ou l’autre de ces métiers. Un architecte d’intérieur pourra par exemple réaliser des plans de modifications d’une maison existante, imaginer une extension, déposer un permis de construire dans la limite des 150m2 habitables, mais ne saura pas répondre à une demande de création d’un bâtiment. De même, il vous accompagnera dans le choix des rideaux, couleurs, matières, imaginera avec vous la cuisine ou la salle de bain, mais sans être assez pointu pour sélectionner les couverts, vases ou œuvres d’art uniques, fruits d’une longue recherche et d’un réseau spécifique.

L’architecte d’intérieur pourra intervenir sur la structure d’une construction existante, car il a une assurance décennale. Cuisine, dressing, rangements sur mesure, agencement… Il imagine les intérieurs dans le détail, en fonction des habitudes et souhaits esthétiques et pratiques des clients. Du percement dans un mur porteur à la position d’un bouton de porte, tout en ayant soin de mettre en avant un style, un volume et une ambiance cohérents, l’architecte d’intérieur organise la distribution, soigne les volumes, pense au côté pratique.

Agence MGT, c’est de l’architecture intérieure. Bien on aime les défis, quand on ne sait pas faire on n’a pas de prétentions. Mais le réseau MGT est étendu, fiable et varié. Si un projet nécessite un partenariat ou sous-traitant, pas d’inquiétude, on s’occupe de tout. Un architecte pour un permis, un tapissier décorateur pour la rénovation ou création d’un meuble ? Un designer pour une nouvelle table basse ? Ou un géomètre, diagnosticien, ingénieur structure… On saura vous en recommander de très bons !

À chaque métier son savoir-faire !